Situé sur le campus du marché de gros de Karlsruhe, le complexe de bureaux CarlsCube se distingue par une forme et une façade hors du commun. Il réussit, par ailleurs, à allier flexibilité spatiale et efficacité énergétique maximale.

Modulaire par sa taille et sa végétation

Jardinières hautes et solutions de drainage pour bureaux clés en main

Karlsruhe, le 04.10.2022 – Le marché de gros de Karlsruhe compte dorénavant un complexe de bureaux innovant à l’architecture impressionnante et à l’efficacité énergétique maximale. Baptisé CarlsCube, cet ensemble imposant se distingue notamment par sa construction modulaire. Une caractéristique qui se poursuit dans les détails : les jardinières hautes de la société Richard Brink sont également modulaires et contribuent à une végétalisation agréable sur plusieurs terrasses. Le fabricant allemand d’articles métalliques a aussi fourni des solutions pour l’évacuation des eaux.

Situé à l’angle ouest de l’ancien marché, CarlsCube se démarque explicitement de son environnement par sa façade gracilement structurée et par ses tons clairs. Sa conception géométrique et équilibrée le rend facilement reconnaissable, une qualité soulignée par son esthétique à la fois imposante et harmonieuse.

Le complexe répond ainsi pleinement aux attentes de la société Dreßler Bauträger qui a non seulement endossé la casquette de maître d’ouvrage sur ce projet, mais également transféré son ancienne succursale de Rastatt, devenue donc celle de Karlsruhe, au premier étage de CarlsCube. « En tant que maître d’ouvrage, nous avions à cœur de créer un point de repère dans le nouveau haut lieu économique de Karlsruhe, un bâtiment qui reflète toute notre gamme de prestations, de l’étude de projet à la location en passant par la construction clés en main. En tant que locataires, nous voulions emménager dans des locaux innovants et hautement techniques, équipés d’une infrastructure informatique moderne, offrant des plans d’aménagement flexibles et tenant compte au maximum des critères d’efficacité énergétique et de durabilité », explique Julian Graßhoff de la société Dreßler Bauträger.

Solitaire en durabilité

Les architectes chargés du projet au sein du bureau d’étude archis Architekten + Ingenieure ont réussi à mettre tout cela en œuvre dans cette construction de sept étages qui prend la forme d’un hexaèdre régulier. La base est divisée en quatre volumes individuels en partie asymétriques. Un corps de bâtiment en retrait forme le noyau du complexe et abrite un hall ouvert qui relie les quatre parties d’angle. Développée par le maître d’ouvrage lui-même, la façade en béton architectonique met habilement en valeur les multiples compétences de la société Dreßler Bauträger : c’est elle qui a fabriqué, dans son usine de Stockstadt/Main, l’ensemble des 258 éléments qui ont été nécessaires à la façade et qui se distinguent par leur structure et leur parement.

Les quatre parties du bâtiment permettent, avec grande flexibilité, d’aménager des bureaux d’une surface de 250 à 1200 mètres carrés, soit en bureaux paysagers soit en bureaux fermés individuels, doubles ou collectifs. L’équipement technique est tout aussi moderne : CarlsCube dispose ainsi d’une aération couplée à un système de récupération de chaleur hautement efficace, d’un plancher climatique, de bornes de recharge pour véhicules électriques et de panneaux photovoltaïques sur le toit.

Exigences maximales pour systèmes de plantation et d’évacuation des eaux

La toiture a également été largement végétalisée pour faire office de surface de rétention et de tampon climatique supplémentaire au-dessus de l’étage supérieur. Une jolie végétalisation a aussi vu le jour sur les terrasses disposées en alternance côté nord et côté sud afin d’inonder les étages de lumière naturelle. C’est ici que l’équipe d’archis Architekten + Ingenieure avait prévu l’installation de jardinières hautes dans deux espaces extérieurs du premier étage. La société flor-design Dach de Fribourg-en-Brisgau a été chargée de la réalisation. Spécialisée en horticulture, en aménagement des paysages et en végétalisation des toits et des murs, cette entreprise s’est occupée du montage des jardinières hautes, des travaux de végétalisation de la toiture, de la pose de dalles et de l’installation des solutions d’évacuation des eaux. Motivée par plusieurs années de collaboration de qualité, elle a opté pour les caniveaux, les bouches de drainage et les systèmes de plantation Richard Brink. « Comme pour les projets précédents, il était extrêmement important, pour nous, de travailler avec des produits offrant une qualité et une précision absolues. Richard Brink a fourni des articles aux dimensions parfaites, ce qui a permis de profiter d’un montage rapide », résume Martin Schwarte, spécialiste des techniques constructives au sein de la société flor-design Dach.

Mise en valeur sur mesure

Richard Brink a fabriqué, en tout, 93 m de caniveau de drainage Stabile en acier inoxydable et 20 bouches de drainage. Les caniveaux coiffés de grilles à tiges longitudinales assorties en inox assurent une évacuation fiable des eaux le long des baies vitrées de la façade. Les bouches, quant à elles, garantissent, entre autres, l’écoulement des précipitations à l’intérieur des deux grandes jardinières hautes exposées aux éléments. Pour ces dernières, Richard Brink a fourni un total de 67 m de parois sur mesure en acier Corten d’une épaisseur de 4 mm et d’une hauteur de 700 mm. La structure modulaire imaginée pour la façade se poursuit donc dans les systèmes de plantation dont le montage s’est avéré aussi rapide que simple grâce à la production sur mesure des éléments qui s’emboîtent. Une fois l’assemblage terminé, il ne restait plus qu’à les visser entre eux. À partir d’une hauteur de 400 mm, le fabricant allemand spécialisé en articles métalliques recommande l’utilisation de tirants qu’il livre automatiquement quand besoin est. Les rebords pliés et des éclisses renforcent encore la stabilité des systèmes pour plantations : ils empêchent le poids élevé de la terre de déformer les bacs.

Les spécialistes de l’horticulture et de l’aménagement des paysages de flor-design Dach ont souligné la précision des dimensions et la qualité d’une coopération axée sur les solutions. Le maître d’ouvrage, quant à lui, insiste sur la qualité des extérieurs où il fait maintenant bon se poser. Ce confort est notamment le résultat des bancs intégrés à l’une des jardinières hautes. « Les bâtiments végétalisés sont devenus des incontournables dans la planification actuelle des villes et des constructions. Qu’ils soient installés sur sa façade, sur des terrasses, dans des jardins ou sur le toit, les espaces verts amplifient toujours le charme d’un bâtiment. Les jardinières hautes aménagées sur CarlsCube permettent à nos collaborateurs d’avoir une vue sur un paysage plutôt que sur les parkings situés en face ou sur le toit non végétalisé des bâtiments voisins », conclut Julian Graßhoff.

 

(env. 4343 caractères)

Des jardinières hautes en acier Corten de la société Richard Brink ont été montées sur deux terrasses de ce nouveau complexe de bureaux moderne.Afin d’offrir aux collaborateurs un cadre extérieur agréable, l’une des jardinières hautes a été équipée de bancs supplémentaires posés sur les rebords pliés de ses parois latérales.Ces grands bacs de plantation modulaires ont été fabriqués sur mesure. Leur stabilité maximale leur permet de contenir en toute sécurité de gros volumes de terre.Le projet a aussi fait appel à des caniveaux de drainage en acier inoxydable Stabile installés le long des baies vitrées donnant sur les terrasses afin d’assurer une évacuation irréprochable.Les caniveaux ont été coiffés de grilles inox à tiges longitudinales à la jolie esthétique intemporelle.Des bouches de drainage favorisent, en plus, l’évacuation des eaux au niveau des jardinières hautes dont l’exposition implique de fortes précipitations.