Le nouveau siège social de MAGMA, leader en technologie de simulation des processus de moulage, et de sa filiale SIGMA a été construit à Aix-la-Chapelle sur les plans du bureau d’architecture nbp architekten.

Un immeuble de bureaux où il fait bon être

Une nouvelle centrale d’entreprise mise sur les jardinières hautes et les bouches de drainage Richard Brink

Un immeuble de bureaux a vu le jour dans le nord de la ville d’Aix-la-Chapelle. En plus de réunir les conditions idéales pour un travail productif, il offre également des espaces pour le repos et les échanges. Le nouveau siège des sociétés MAGMA et SIGMA séduit par sa cour intérieure inondée de lumière où il fait bon s’attarder. Ce sont des solutions Richard Brink qui ont été choisies pour la mise en végétation et l’évacuation des eaux. Le fabricant d’articles métalliques a, en effet, fourni les jardinières hautes sur mesure et les bouches de drainage requises pour ce projet.

Le nouveau bâtiment comptabilise 8550 m² de surface utile sur quatre niveaux, ainsi que deux étages de parking souterrain offrant un total de 110 stationnements, suffisamment de place pour accueillir le personnel de la société MAGMA, leader en technologie de simulation des processus de moulage, et de sa filiale SIGMA. En raison de sa structure, la construction s’intègre idéalement dans son environnement. « Son alignement par rapport à la route et sa hauteur ont été parfaitement adaptés aux alentours, de sorte qu’il forme un havre de paix qui ne passe pas inaperçu dans une zone d’activité du reste hétérogène », expliquent les architectes Thomas Zehnpfennig et Andreas Trick du cabinet nbp architekten installé à Roetgen près d’Aix-la-Chapelle.

Productivité et régénération

L’idée d’associer le travail et la récupération a été centrale dans l’aménagement de ces locaux. Le projet a réussi à créer un environnement professionnel à la fois agréable et stimulant qui offre, en plus, des espaces pour se reposer et échanger : aires de communication, pôles de réunion, larges bureaux, salon avec vue et cour intérieure végétalisée forment un lieu idéal pour travailler efficacement.

L’architecture générale se caractérise par un long toit en porte-à-faux sur la façade avant qui s’ouvre sur la rue pour accueillir les visiteurs dans son vaste hall d’entrée engageant. L’espace public est relié au bâtiment par un parterre surélevé agrémentant un parvis qui s’étend jusqu’au trottoir. L’esprit d’accueil et d’ouverture se poursuit à l’intérieur où l’accent est mis sur la transparence avec des bureaux spacieux et de larges baies vitrées.

Une cour intérieure invite à se détendre entre les réunions et les phases de forte concentration. Au niveau de la toiture, une structure légère à membrane laisse la lumière naturelle inonder cette cour. Elle la protège des intempéries et permet de l’utiliser tout au long de l’année. Pour ce qui est des verticales, les architectes ont misé sur un charme naturel alliant murs végétalisés, jardinières hautes et un mur d’eau pour une bonne climatisation pendant la saison chaude.

Végétalisation sur mesure

Le projet prévoyait des jardinières hautes à la fois pour la cour et l’entrée. Et les architectes avaient, pour cela, des idées très précises : ils voulaient des solutions de plantation de différentes hauteurs équipées, en outre, de trappes de visite pour les systèmes d’arrosage et d’alimentation électrotechnique, ainsi d’une structure porteuse pour aménager des bancs sur un côté. Le bureau d’étude et la société MAGSI Wertimmobilien-Verwaltungs-GmbH, maître d’ouvrage sur ce projet, ont trouvé en Richard Brink un partenaire extrêmement compétent capable de répondre rapidement et fiablement à toutes les attentes. Au total, le fabricant allemand d’articles métalliques a fourni douze jardinières hautes construites sur mesure et il a su, une fois de plus, démontrer avec brio que les souhaits de ses clients ont priorité absolue.

Ces jardinières se conjuguent en plusieurs hauteurs de 415, 700, 900 et 1100 mm et quatre se parent d’un banc en bois intégré. La gamme standard Richard Brink propose des parterres surélevés en acier Corten, en inox et en aluminium, ces deux derniers matériaux pouvant être traités avec un revêtement par poudrage dans toutes les teintes du nuancier RAL au gré des envies du client. Une individualisation était d’ailleurs requise pour ce projet d’Aix-la-Chapelle : les panneaux en aluminium ont été peints en brillant fer (RAL DB 703). Avec ses jardinières hautes sur mesure, Richard Brink a su fournir une solution qui répond aux exigences à la fois techniques et esthétiques.

Fabrication de précision

Protégé par le toit en porte-à-faux, l’accès au bâtiment reste, en partie, exposé aux intempéries. Il fallait donc aussi prévoir une solution fiable et durable pour l’évacuation des eaux de surface. Pour être adapté, le produit devait s’intégrer discrètement dans l’environnement tout en sachant convaincre par son efficacité en cas de fortes précipitations. Les bouches de drainage Richard Brink remplissent parfaitement le cahier des charges, et le bureau d’architectes a opté pour les bouches en inox Hydra avec socle. Elles sont recouvertes de grilles à tiges Hydra Linearis. La grande précision des produits et l’extrême qualité de leur finition ont permis un montage rapide et irréprochable.

Maître d’ouvrage et planificateurs se disent on ne peut plus satisfaits du résultat. « L’ensemble nous a convaincus autant que le maître d’ouvrage », explique Thomas Zehnpfennig, architecte sur le projet. « La collaboration avec la société Brink a été très agréable et nos interlocuteurs ont prouvé leur compétence. Nous nous ferons un plaisir d’avoir de nouveau recours aux solutions Richard Brink pour nos futures réalisations. »

Ce nouveau bâtiment réunit les conditions optimales pour un travail productif, mais propose aussi des espaces consacrés à la détente et aux échanges.Ce sont des jardinières hautes et des bouches de drainage Richard Brink qui ont été choisies pour la mise en végétation et l’évacuation des eaux.Sur le parvis, deux parterres surélevés réussissent à faire le lien entre le bâtiment et l’espace public.La zone d’entrée est partiellement protégée des intempéries par un toit en porte-à-faux et nécessitait, en plus, une solution fiable pour l’évacuation des eaux de surface. Les bouches de la marque Brink répondent idéalement aux besoins.À l’intérieur du bâtiment, une cour offre un espace agréable pour se reposer et reprendre des forces. Au niveau de la toiture, une structure légère à membrane lui permet d’être inondée de lumière naturelle.En ce qui concerne l’aménagement de la cour intérieure lumineuse, le bureau d’étude et la société MAGSI Wertimmobilien-Verwaltungs-GmbH, maître d’ouvrage sur ce projet, ont misé sur le charme naturel de parterres surélevés végétalisés.Le projet avait besoin de solutions personnalisées capables de répondre à des exigences spécifiques, notamment des jardinières de différentes hauteurs.L’aménagement prévoyait, par ailleurs, une structure porteuse pour l’intégration de bancs sur quatre jardinières.Le fabricant d’articles métalliques a également été capable d’intégrer, sans aucun problème, des trappes de visite permettant d’accéder aux systèmes d’irrigation et d’alimentation électrotechnique.Avec ses jardinières hautes sur mesure, Richard Brink a su proposer une solution qui répond aux exigences à la fois techniques et esthétiques. Planificateurs et maître d’ouvrage se disent absolument satisfaits du résultat.