Dans la ville de Brême, des particuliers ont aménagé, sur leur terrain, un jardin d’agrément mêlant verger, plantes décoratives et chemin de déambulation, le tout organisé avec des jardinières hautes fabriquées sur mesure par la société Richard Brink.

Un jardin dans les étoiles

Systèmes de plantation sur mesure Richard Brink dans une composition pour plantes décoratives, fruits et légumes.

À Brême, des particuliers ont réussi, par un travail minutieux, à créer un jardin alliant à la fois le style d’aménagement caractéristique pour le nord de l’Allemagne et des éléments de la tradition arabe. Grâce à leurs formes individuelles, les jardinières hautes fabriquées sur mesure par la société Richard Brink soulignent avec brio l’originalité du projet.

Le terrain abrite une maison d’architecture moderne qui marie une façade en briques de qualité et de larges baies vitrées. Elle est entourée de vastes extérieurs réunissant différentes terrasses, des salons de jardin, un espace zen avec piscine et chaises longues, une cabane en métal où il fait bon s’isoler, ainsi qu’une cuisine de plein air. Le bureau d’architectes paysagistes Horeis + Blatt a été chargé de la planification du projet. Il a réussi à répondre aux envies des maîtres d’ouvrage d’origine arabo-musulmane : créer un jardin qui reprend les caractéristiques des paysages du nord de l’Allemagne agrémentées de touches d’inspiration arabe.

Solutions personnalisées pour envies d’individualité

C’est surtout dans l’environnement immédiat de la maison que l’association des deux univers et des deux styles se fait évidente. Un nouveau jardin a vu le jour tout près d’un espace qui se distingue par des murs en mosaïque et une fontaine. Reprenant une tradition arabe, il mêle potager, verger et plantes décoratives le long de chemins délimités par des jardinières hautes. Herbes aromatiques, fruits et légumes : il se devait aussi de joindre l’utile à l’agréable. « Nos plans prévoyaient l’aménagement de systèmes de plantation en forme d’étoile et de demi-étoile évoquant des motifs arabes. Le jardin était censé être adapté à la culture et à la récolte tout en s’intégrant visuellement dans le reste des extérieurs. C’est pour l’esthétique et la fonctionnalité recherchée par les propriétaires que nous avons opté pour des jardinières hautes », explique Niels Blatt, architecte paysagiste du bureau Horeis + Blatt.

Ce type de produit fait justement partie de la gamme Richard Brink. Les systèmes pour plantations du fabricant d’articles métalliques se caractérisent avant tout par leur polyvalence et leur flexibilité. Ils offraient ainsi les meilleures conditions pour aménager ce potager original à Brême. En plus des versions standard d’une seule pièce pouvant aller jusqu’à une longueur de 3 m pour une épaisseur de matériau de 3, 4 ou 5 mm, Richard Brink est aussi capable de produire des solutions très précisément adaptées aux envies spécifiques de ses clients, et ce dans les plus brefs délais.

Des jardinières hautes qui remplissent toutes les cases

Dans le cas présent, le projet requérait des solutions personnalisées afin de réaliser les formes en étoile et en demi-étoile. Pour ce qui est du matériau, les planificateurs ont opté pour l’acier Corten qui reprend et poursuit les contrastes de couleurs déjà existants au niveau de la façade de la maison. « Pour nous, la précision des dimensions ou encore la possibilité de choisir librement les formes et le matériau étaient des critères décisifs pour sélectionner les jardinières hautes. Et c’est exactement ce que nous offrait la société Richard Brink », ajoute Niels Blatt. Au total, le fournisseur allemand a produit 123 mètres linéaires de jardinières emboîtables formant pas moins de 34 angles sortants et 20 angles rentrants. Les neuf bacs ont une hauteur de 415 mm et sont capables de contenir fiablement et sur le long terme de grandes quantités de terre, ce qui est rendu possible, d’une part, par des rebords pliés qui stabilisent les parois et, d’autre part, par des éclisses qui renforcent les surfaces d’appui.

Le chantier a été réalisé par la société Rengstorf, spécialiste en aménagement des paysages. Outre le montage des jardinières hautes, elle s’est aussi chargée des travaux au niveau de l’entrée et des terrasses, de l’ensemble des pelouses et des détails techniques, tels qu’un système d’arrosage entièrement automatisé. « La grande qualité et la précision des produits ont rendu le montage ultrasimple. En fournissant une solution à emboîter, la société Richard Brink a assuré un excellent travail préparatoire », explique Vitali Rempel, chef de chantier sur le projet. Son entreprise a, tout d’abord, installé au sol le matériau nécessaire pour créer une couche porteuse bien horizontale afin ensuite d’y monter les jardinières hautes. Après avoir connecté et aligné les éléments, elle a pu retirer la base à l’intérieur des jardinières pour y verser la terre.

Une végétation variée et séduisante

Les opérations de montage ont abouti à deux grandes étoiles octogonales qui forment le cœur du potager. Elles sont entourées par un total de sept autres jardinières en demi-étoile qui séparent clairement ce nouvel espace rectangulaire du reste du jardin. Des petits chemins permettent d’y déambuler, les dalles qui les composent prolongeant les lignes des parois. Les jardiniers-paysagistes ont planté deux poiriers de plus de 20 ans au centre des grandes étoiles et des pommiers dans les demi-étoiles côté pelouse. On y retrouve également des herbes idéales pour les besoins du quotidien : menthe, mélisse et coriandre. Comme le veut la tradition dans le monde arabe, une attention particulière a été apportée à ces bacs potagers qui sont aussi esthétiques que fonctionnels et qui résisteront à une utilisation intensive sur le long terme.

Ces parterres sont à la croisée des chemins entre la tradition paysagiste du nord de l’Allemagne et des éléments d’influence arabe. On retrouve cette dernière notamment dans la forme donnée aux plantations.Deux jardinières hautes en forme d’étoile sont au cœur du potager entouré de versions en demi-étoiles qui encadrent le jardin de tous côtés.Les propriétaires ont choisi des systèmes de plantation en acier Corten qui reprennent les contrastes de couleur déjà cultivés par la façade de la maison.Les chemins en dalles épousent les lignes des parois verticales qu’ils prolongent habilement jusqu’à se croiser.Les chemins en dalles épousent les lignes des parois verticales qu’ils prolongent habilement jusqu’à se croiser.